Le pôle mineurs non-accompagnés

Les maisons d’enfants 

Face au besoin croissant, les PEP Atlantique Anjou ont ouvert depuis le 1er septembre 2020 « les maisons d’enfants André Laffargue » pour une capacité d’accueil et d’hébergement de 30 places.
E

Pour qui ?

Pour les jeunes âgés de 12 à 15 ans échus

E

Comment ?

Un internat « Les maisons d’enfants André Laffargue »

E

Où ?

A Campbon sur le domaine de La Ducherais

E

Contact

02 40 71 57 82

laducherais@lespep44-49.org

Les maisons d’enfants

Les MEAL s’adressent aux MNA trop jeunes ou trop fragiles pour être orientés vers une autre forme d’hébergement. Pour autant, l’intégration au sein de ce dispositif est conçue comme une étape. Les autres modalités d’hébergement seront donc présentées à chaque enfant, l’objectif étant de les accompagner et de les rassurer pour préparer au mieux cette transition.

Le passage en MEAL doit dans un premier temps permettre aux jeunes de reconstruire un environnement rassurant, d’entamer une préscolarisation pour leur permettre de rejoindre un cursus ordinaire, et d’acquérir les normes et compétences sociales et culturelles essentielles à leur inclusion.

Le glissement vers une autre forme d’accueil sera ensuite amorcé : vers l’accueil solidaire, il s’agira d’abord de tisser des relations privilégiées et sécurisantes avec des habitants du territoire proche, puis d’organiser une prise en charge très progressive (week-end, semaine de vacances,…), sous la supervision de l’équipe éducative. Les plus âgés et/ou les plus matures seront quant à eux formés à l’autonomie et pourront envisager la suite de leur parcours en appartements.

Les MEAL ont été conçues comme un hameau composé de trois maisons distinctes, pouvant accueillir au total 30 jeunes en chambres individuelles. A ces pavillons s’ajoutent des infrastructures permettant des regroupements, des temps collectifs, la tenue de cours et d’activités, ainsi que des équipements du quotidien (salles TV, salle informatique, blanchisserie, infirmerie…).  La cuisine du Domaine de La Ducherais sera mutualisée pour la confection des repas.

L’accompagnement éducatif

Le projet éducatif proposé en MEAL prend en compte les enjeux spécifiques à ces MNA particulièrement vulnérables. Il s’organise autour de plusieurs grands axes :

  • le travail en interculturalité,
  • le travail d’intégration sociale, scolaire et extra-scolaire, pour préparer l’insertion professionnelle,
  • l’apprentissage de la vie en collectivité, et son articulation avec le respect de la personne, de ses libertés individuelles et de son projet de vie,
  • l’enjeu de conciliation entre protection et accès à l’autonomie, entre liberté et sécurité ;
  • la prise en charge santé, dont une part importante recouvre la santé psychologique.

Ces grands axes d’accompagnement se traduisent par la mise en place, avec chaque enfant, d’un projet personnalisé, qui évolue avec le jeune et s’adapte au mieux à son parcours et ses objectifs.

Toutes les propositions d’acquisitions se font sur le modèle de l’éducation populaire.

L’accent est mis sur les activités pratiques. Les activités proposées au Domaine de La Ducherais constituent également des supports d’expérimentation et d’apprentissage de l’autonomie : bricolage, travaux agricoles, soins aux animaux… Le lien à la nature, véritable ADN de la Ducherais, est mis en avant dans tous les temps éducatifs qui le permettent, et fait partie intégrante du parcours des jeunes qui résident au village d’enfant. Ainsi, sont notamment développés avec les jeunes un projet de potager bio et un projet poney-club.